🕯💀 L’OFFICINE BAULOISE 💀🕯

🕯💀 L’OFFICINE BAULOISE 💀🕯

L’OFFICINE BAULOISE

 

Aujourd’hui je vous embarque avec moi Ă  la dĂ©couverte d’un nouveau lieu qui a ouvert ses portes Ă  La Baule (44) : « L’Officine Bauloise ».

J’avais vu passer ce compte Instagram (@lofficinebauloise) qui avait attirĂ© mon attention et j’ai profitĂ© d’une journĂ©e de travail sur La Baule pour y passer…

Ce nouveau temple des marques de niche se situe Ă  l’abri des regards dans la galerie du casino de La Baule ; loin de la cohue de l’avenue du GĂ©nĂ©ral de gaule.

 

Quelle ne fĂ»t pas ma surprise Ă  mon arrivĂ©e de rencontrer les 2 fondateurs de cette maison dont j’avais dĂ©jĂ  croisĂ© le chemin…

 

PORTRAIT

 

L’Officine Bauloise est nĂ©e de la collaboration de deux anciens collĂšgues de travail (Morgane et Dimitri) qui ont officiĂ© ensemble durant 6 ans pour la maison de prĂȘt Ă  porter « The Kooples ».

 

J’avais eu l’occasion de promulguer mes conseils « Make Up » Ă  Morgane aux Galeries Lafayette de Nantes et c’est Ă  cette occasion qu’elle m’avait dit qu’elle travaillait au prĂȘt Ă  porter pour la maison « The Kooples ». Dimitri quant Ă  lui travaillait sur le stand « The Kooples Sport » pendant 4 ans avant d’intĂ©grer la boutique de La Baule. C’est donc tout naturellement que j’avais mis mon look entre les mains de ces experts! J’ai toujours aimĂ© les coupes (et les tĂȘtes de mort 💀😜) de cette marque française crĂ©Ă©e en 2008. Le feeling Ă©tait tout de suite passĂ© avec Morgane lors de notre premiĂšre rencontre : j’avais particuliĂšrement apprĂ©ciĂ© sa fraicheur et sa spontanĂ©itĂ©… Je me suis toujours laissĂ© guider par ses conseils ; elle sait vous mettre en confiance et vous transmettre sa passion.

 

Cette expĂ©rience dans le prĂȘt Ă  porter leur a donnĂ© envie de voler de leurs propres ailes et de concilier leurs visions « du beau ».

Morgane Ă©tait passionnĂ©e de cosmĂ©tiques depuis une dizaine d’annĂ©es et affinait ses connaissances Ă  travers la presse, les rĂ©seaux sociaux et autres blogs beautĂ©. Elle avait dĂ©jĂ  imaginĂ© un concept de boutique dans laquelle elle pourrait pousser son conseil aussi bien sur de l’accessoire de mode que sur du parfum ou des crĂšmes de soin de crĂ©ateurs d’exception.

Dimitri souhaitait plus de proximitĂ© avec ses clients et avait pour projet d’ouvrir sa propre boutique.

C’est donc tout naturellement que ces collĂšgues de travail se sont associĂ©s dans cette nouvelle aventure!

Je reste toujours admiratif des gens qui plaquent tout pour vivre leurs rĂȘves… Ils ont tous les deux quittĂ© une maison qu’ils aimaient beaucoup pour repartir Ă  zĂ©ro dans une crĂ©ation commune.

J’ai l’exemple d’une amie (Claire si tu passes par lĂ  😜) qui travaillait pour une autre grande marque de cosmĂ©tique et qui a tout quittĂ© pour rĂ©aliser un nouveau projet pro. Elle a postĂ© il y a peu cette citation qui m’est revenue en Ă©cho lors de ma rencontre avec Morgane et Dimitri…

Monter son affaire apporte toujours son lot de satisfaction : c’est notre « bĂ©bé » et on peut enfin exercer notre activitĂ© avec notre vision des choses ; lier des relations plus fortes avec nos clients et fournisseurs etc…

L’une de mes meilleures amies (AurĂ©lie si tu passes aussi par lĂ  !! 😜) est pharmacienne et a repris une pharmacie place de la RĂ©publique Ă  Nantes. Je suis toujours admiratif de voir l’Ă©nergie qu’elle donne pour que tout tourne au mieux. Elle est super attentionnĂ©e avec ses patients et prend le temps de les Ă©couter et de les conseiller au mieux. Elle apporte un soin aussi tout particulier pour que ses employĂ©es se sentent bien dans son officine : pour vous donner un ordre d’idĂ©e, elle Ă©tait de garde le week end de PĂąques (avec des appels Ă  5h du mat etc…) et a malgrĂ© tout pris le temps de leur cacher des oeufs en chocolat dans l’officine pour leur reprise le mardi suivant : je trouve ça top!Â đŸ€—

L’exemple aussi de Solenne et Anthony qui travaillaient respectivement dans les cosmĂ©tiques et le prĂȘt Ă  porter qui ont eu aussi tout quittĂ© pour monter leur pĂątisserie Ă  hauteur de leur crĂ©ativitĂ© (Instagram @c_choux). Je vous invite Ă  aller voir leur compte : sachez qu’ils livrent dans toute la France en Chronofresh 😋. C’est suite Ă  leur passage dans l’Ă©mission « Un Diner Presque Parfait » sur M6 qu’ils vont prendre confiance en leur talent pour se jeter Ă  l’eau et vivre de leur passion. Ils mĂšnent d’une main de maĂźtre leurs pĂątisseries de Caen et Deauville tout en aillant gardĂ© leurs Ăąmes d’enfants… j’adore ce qu’ils font!

AurĂ©lie qui bossait avec moi dans les cosmĂ©tiques a elle aussi tout quittĂ© pour ouvrir avec sa belle soeur « Les Coquettes de Mercoeur » sur Nantes. Un joli boudoir oĂč l’on vous accueille toujours avec le sourire et avec un service digne des plus grandes maisons. (Instagram @coquettesdemercoeur).

A l’heure oĂč beaucoup trop de gens commandent sur internet, il me parait indispensable de consommer local et de penser Ă  faire vivre les commerces de quartier. DerriĂšre chacune de ces boutiques se cachent des Morgane, des Dimitri, des Claire, des AurĂ©lie, des Solenne et des Anthony qui ont eu l’audace de se lancer et de rĂ©aliser leurs rĂȘves : Ă  nous de les soutenir et de garder leur flamme allumĂ©e.Â đŸ€—Â Ils crĂ©ent des emplois et nous permettent de vivre de nouvelles expĂ©riences loin des ventes formatĂ©es des grandes enseignes.

Alors oui il y aura des hauts et des bas mais cet article est un moyen pour moi de leur témoigner à nouveau tout mon amour, mon soutien et mon admiration!

 

LES MAISONS

 

TRUDON (@trudon1643) : 

Plus ancienne marque ciriĂšre au monde (1643), elle s’est illustrĂ©e dans la rĂ©alisation les cierges du ChĂąteau de Versailles et de la Cour ImpĂ©riale de France.

En 2007, elle se diversifie dans la création de bougies parfumées.

J’ai toujours aimĂ© leurs crĂ©ations. Je trouve que les senteurs sont trĂšs rĂ©ussies et j’adore les utiliser en objet de dĂ©co sous cloche.

En 2017, La marque se lance dans le parfum avec 5 crĂ©ations. Je laisse Ă  Morgane et Dimitri le plaisir de vous les faire dĂ©couvrir… 😉 Pour ma part je porte « MORTEL » : j’adore sa note d’encens minĂ©rale et « RÉVOLUTION » pour son cĂŽtĂ© fumĂ©e des barricades.

 

Cette collaboration avec la maison Trudon est venue comme une Ă©vidence. Il y a 8 ans, The Kooples confiait Ă  Trudon la rĂ©alisation de la signature olfactive de leur boutique et d’une bougie parfumĂ©e. Un clin d’oeil sentimental Ă  leur ancienne activitĂ© 😉…

ASTIER DE VILLATTE (@astierdevillatte) :

Si vous me suivez sur Instagram, vous savez que je suis fan depuis plusieurs annĂ©e de cette maison de cĂ©ramiques et de bougies (merci MarylĂšne 😉). Pour le moment ils rĂ©fĂ©rencent les encens et porte encens. Moi qui ne suis pas fan des encens en temps normal, je me suis laissĂ© tenter par ceux d’Astier qui restent fins et ne sont pas Ă©touffants. Ils sont fabriquĂ©s aux japon dans la plus pure tradition pour offrir une expĂ©rience parfumĂ©e unique. J’ai jetĂ© mon dĂ©volu sur le parfum « Villa Medicis » : ses effluves de feuilles de citronniers, de lavande et de fleurs d’origan doivent certainement me rappeler mon annĂ©e en Italie đŸ€—. Pour le diffuser, je me suis achetĂ© l’encensoir « Antoinette » en rappel aux statues classiques des jardins de la villa (oui oui : chaque dĂ©tail compte pour que l’expĂ©rience soit parfaite 😜).

 

 

 

APIS CERA (@apiscera) :

Oubliez les bougies polluantes Ă  base de paraffine (dĂ©rivĂ© du pĂ©trole) et optez plutĂŽt pour ces bougies composĂ©es de cire d’abeille naturelle faites Ă  la main. La marque propose aussi des savons bio Ă  base de miel de Provence, de cire d’abeille et de lavande.

 

 

FORNASETTI (@fornasettiofficial) :

J’ai toujours aimĂ© la signature visuelle des crĂ©ations Fornasetti. Le portrait classique de la chanteuse soprano Lina CAVALIERI y est dĂ©tournĂ© au fil de l’inspiration. L’Officine ne rĂ©fĂ©rence que les bougies pour le moment mais j’aimerais beaucoup me faire un service d’assiette Ă  l’effigie de la cantatrice.

J’avais vu qu’ils avaient sorti une bougie avec une tĂȘte de mort (#tĂȘtedemortaddict 💀😜) que j’avais adorĂ© et l’avais trouvĂ© sur le net. J’ai prĂ©fĂ©rĂ© me rendre Ă  la Baule pour me l’offrir et soutenir le local : rien ne remplace l’humain !

 

 

ROOM 1015 (@room1015fragrances) :

FondĂ©e par Dr Mike, un pharmacien qui joue dans un groupe de rock, cette marque fait Ă©cho Ă  l’Hotel Continental Hyatt de Sunset Boulevard dans lequel de nombreuses stars du rock des 70’s sĂ©journaient. Chaque parfum raconte leurs frasques dont celle de Keith Richards qui jeta une tĂ©lĂ© du 10 Ăšme Ă©tage jugeant qu’elle ne fonctionnait pas assez bien : radical mais efficace !Â đŸ˜…đŸ€ŸđŸŒđŸŽžđŸ’„đŸ“șđŸ’„.

Coup de coeur pour « Yesterday » inspirĂ© d’une photo des Beatles dans la salle de bain de la « ROOM 1015 » oĂč le crĂ©ateur imagine la senteur Ă©manant de leurs produits de rasage… moi qui ne suis habituellement pas fan du vĂ©tiver, je trouve qu’il est adouci par les effluves de lavande et le croquant de la pomme. Il a un petit cotĂ© « dandy anglais » qui n’est pas pour me dĂ©plaire 😜🇬🇧. Le vĂ©tiver est nettement moi prĂ©sent en fond et laisse l’impression d’une peau propre et fraichement rasĂ©e.

Gros coup de coeur pour « ATRAMENTAL » et sa senteur d’encre indĂ©lĂ©bile sur une peau fraichement tatouĂ©e. J’aime beaucoup ses notes d’Ă©pices fumĂ©es qui restent trĂšs dĂ©licates. Son cĂŽtĂ© « Bad Boy EspiĂšgle » me plait beaucoup.

 

 

JARDINS D’ECRIVAINS (@jardinsdecrivains et @anaisbiguine) : 

AnaĂŻs BIGUINE, la crĂ©atrice, propose ici son interprĂ©tation olfactive des icĂŽnes de la littĂ©rature.  Le parfum matĂ©rialise l’imaginaire et nous plonge dans des essences riches et nobles. Les matiĂšres premiĂšres viennent de Grasse pour des parfums 100% made in France.

J’ai eu l’occasion de tester « ORLANDO » inspirĂ© du roman de Virginia WOOLF : il dĂ©peint ce jeune noble anglais, courtisan favori de la reine Elisabeth I qui va mener une carriĂšre d’ambassadeur en orient ; puis va s’endormir une semaine et se rĂ©veiller… en femme! Dans son incarnation fĂ©minine, Orlando partagera la vie nomade des Tziganes.(d’oĂč la prĂ©sence de notes de gingembre, ambre, patchouli, girofle). L’Ă©mancipation des femmes de ces tributs vont la fasciner et la libĂ©rer de son Ă©ducation anglaise. De retour Ă  Londres, elle s’adonnera Ă  la poĂ©sie et frĂ©quentera indiffĂ©remment la bonne sociĂ©tĂ© et les prostituĂ©s.

Je trouve que ce parfum a quelque chose de super rĂ©tro : il me rappelle des parfums que j’ai du sentir dans mon enfance… Il a quelque chose de sensuel et est parfaitement mixte. Il est chaud et enveloppant ; a presque quelque chose de dĂ©suet dans le bon sens du therme. Il correspond bien Ă  cette Ă©poque rĂ©volue et pour le coup en devient presque moderne tant ça fait longtemps que je n’ai pas senti ce style de parfum.

Dans la dĂ©marche, je trouve qu’on se rapproche de la parfumerie littĂ©raire de Serge LUTENS. La diffĂ©rence c’est que LUTENS propose plus une auto-biographie alors que JARDINS D’ECRIVAINS s’inspire de romans.

Il faut que je prenne le temps de dĂ©couvrir tout le reste de la collection đŸ€—.

 

 

NOSOMATTO (@nasomatto) :

« Nez fou » en italien, rĂ©sume bien l’univers dĂ©jantĂ© de son crĂ©ateur : Alessandro Gualtieri. Pour vous donner un ordre d’idĂ©e, il a crĂ©Ă© le parfum « DURO » un parfum Ă©voquant la virilitĂ© et la force masculine inspirĂ© de sa propre odeur corporelle des plis de l’aine 😅.

 

 

DIANA VREELAND (@dianavreelandparfums) :

 

Ce nom vous dit quelque chose : c’est normal, je vous en ai parlĂ© dans mon portrait de Serge LUTENS 😉.

Ex rĂ©dactrice en chef du Vogue US dans les annĂ©es 60, elle se lance dans l’univers du parfum : accessoire indispensable du prĂȘt Ă  porter qu’elle maitrise de sa plume affĂ»tĂ©e 🖋. Aujourd’hui c’est son petit fils Alexander qui est Ă  la tĂȘte de la crĂ©ation. Il rend hommage Ă  sa grand mĂšre par ses flacons Ă©purĂ©s au bouchon « over size » : style vestimentaire qui lui Ă©tait cher : « Des fioles qui distillent toutes les facettes de sa personnalité ».

 

 

EAU D’INITIÉ (@exemplaireparis) :

 

CrĂ©Ă© par la marque de prĂȘt Ă  porter de luxe « L’ EXEMPLAIRE », ce parfum masculin a longtemps Ă©tĂ© rĂ©servĂ© aux boutiques de l’enseigne. Ces notes de bergamote, d’encens, d’iris, d’ambre gris et de tonka subliment Ă  merveille les pulls en cachemire de la maison.

 

 

VILAINES FILLES ET MAUVAIS GARÇONS (@vfmg_paris) :

 

Cette marque toute rĂ©cente est nĂ©e de l’imagination de Sonia et Alexandra. Des savons bio en forme de camĂ©e mettent Ă  l’honneur des figures emblĂ©matiques de l’histoire mais vous l’aurez compris avec le nom de la marque : tous ne font pas l’unanimitĂ© et certains d’entre eux auront quelque peu bousculĂ© les conventions (je ne sais pas pourquoi mais ce cĂŽtĂ© « mauvais garçon » me plait bien 😜).

 

Chaque savon contient une petite biographie qui relate l’histoire et la prise de position : je trouve que c’est tout Ă  fait le genre de cadeau que l’on peut faire en clin d’oeil Ă  la personnalitĂ© d’un ami : je suis fan!

 

Vous trouverez des profils tous plus inspirants les uns que les autres dont :

Annie LONDONDERRY qui effectua en 1894 Ă  l’Ăąge de 24 ans un tour du monde Ă  vĂ©lo en 15 mois : si vous avez une copine baroudeuse ou sportive : c’est pour elle !!

Harriet TUBMAN, surnommĂ©e « La MoĂŻse Noire » pour avoir sauvĂ© la vie de centaines d’esclaves.

Eternelle source d’inspiration pour ses actes engagĂ©s, elle sera la premiĂšre femme noire Ă  figurer sur un billet de 20 $ en 2020 aux Etats-Unis.

 

Vous comprendrez que l’Officine Bauloise ne pouvait pas se passer de ces savons qui mettent en lumiĂšre ces personnalitĂ©s « hors normes ».

 

BALMAIN HAIR (@balmainhaircouture)

 

Initialement réservée aux backstage des défilés de la maison Balmain, cette ligne de capillaires haut de gamme trouvera bonne place dans votre rituel beauté.

 

DE BORNAREL (@debornarel)

Cette jeune marque de modĂ©lisme puise son inspiration dans l’enfance de sa crĂ©atrice : Marguerite.

Sa grand mĂšre, petite main dans les ateliers de couture des plus grandes maisons de luxe parisiennes, lui transmet sa passion pour le stylisme.

Ses premiers croquis vont reprendre l’hĂ©ritage de sa grand mĂšre qu’elle va mĂȘler Ă  l’univers de l’Ă©quitation qu’elle pratique depuis son plus jeune Ăąge.

C’est au sein de la maison LANVIN qu’elle va faire ses armes et affirmer son style : le ligne deviennent nettes et Ă©purĂ©es

J’ai eu la chance il y quelques annĂ©es de visiter les ateliers de modĂ©lisme de LANVIN rue du Faubourg St HonorĂ© Ă  PARIS. J’avais adorĂ© pouvoir admirer le savoir faire de ses artisans… et son « CafĂ© Bleu »…

Elle créée ses chapeaux dans son atelier parisien. Le feutre de laine est travaillé à la main dans la plus pure tradition de la chapellerie française. La chaine (symbole ancestral du lien qui lie la terre au ciel) devient sa signature ; elle est elle aussi fabriquée dans un atelier de bijouterie française.

Je les trouve super beaux : la matiĂšre est magnifique et les courbes sont pures. Je trouve que la chaine apporte un style rock trĂšs sympa.

Leurs lignes parfaites en font des accessoires de séduction massive parfaitement mixtes!

 

 

 

J’arrĂȘte lĂ  dans mon article pour laisser Ă  Morgane et Dimitri le plaisir de vous prĂ©senter toutes ces belles crĂ©ations car il y en a encore beaucoup Ă  dĂ©couvrir.

N’hĂ©sitez pas Ă  passer les voir Ă  La Baule : ils seront super contents de papoter avec vous.

J’ai particuliĂšrement apprĂ©ciĂ© l’accueil lors de mes deux visites : c’est super chaleureux et sans prĂ©tention. Ils ne sont pas lĂ  pour en mettre plein la vue mais pour Ă©changer avec vous et vous embarquer dans l’univers barrĂ© des crĂ©ateurs qu’ils abritent. Il faut absolument que j’y retourne pour continuer Ă  me faire conter toutes ces belles histoires : c’est pour moi un « dĂ©tail » indispensable Ă  la parfumerie de niche. Si vous arrivez Ă  m’embarquer et qu’en plus vous ĂȘtes sympa, vous risquez de me vendre la boutique! 😉

J’aime beaucoup la dĂ©co que je trouve cohĂ©rente : c’est rock’n roll, il y a des tĂȘtes de mort mais version chic : on sent l’empreinte de The Kooples. Les meubles anciens ont Ă©tĂ© chinĂ©s pour renforcer l’esprit « officine ». La tapisserie vient d’Italie et a Ă©tĂ© modifiĂ©e sur mesure pour servir d’Ă©crin au magnifique miroir qui orne la boutique. Son motif a Ă©tĂ© rĂ©-utilisĂ© pour la rĂ©alisation des sacs qui sont refermĂ©s par des rubans de satin de couleurs diffĂ©rentes : un sans faute đŸ€ŸđŸŒ!

 

L’OFFICINE BAULOISE

Passage du Royal

2, Avenue Marie-Louise

44 500 LA BAULE

☎ 02 40 01 26 90

⏰ Lundi : FermĂ©

⏰ Mardi : 14H30 – 19H00

⏰ Mercredi au Samedi : 10H30-19H00

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.