SERGE (LUTENS) ET MOI

SERGE (LUTENS) ET MOI

On a tous en tête le nom d’artistes qui nous font rêver dans différents domaines.

Que ce soit dans le domaine du prêt à porter 👜, de la haute couture 👰🏻, de la peinture 👨🏻‍🎨, de la musique 🎙, de la décoration 🛋 etc… ils arrivent à nous transporter dans leur univers : parfois à grand renfort de marketing et de publicité…

Et puis il y a ceux qui ont su vous toucher en plein coeur par leur génie et qui n’ont pas besoin d’artifices pour exister…☺

Ce fût mon cas en 1992 lorsque j’ai découvert un article sur le parfum « Féminité du Bois« .

J’avais 13 ans (ça m’a certainement porté bonheur 😜) et je me souviens parfaitement des éloges que faisait la journaliste sur cette création de Serge LUTENS. Il était perçu comme avant-gardiste et créait une réelle rupture avec ce qui se faisait à cette époque en parfumerie.

Cette année là : deux parfums défrayaient la chronique : « Angel » de Thierry Mugler avec ses notes gourmandes de caramel et chocolat et « Féminité du Bois » de SHISEIDO créé par Serge LUTENS : premier boisé féminin parfaitement androgyne.

La découverte de ce parfum m’avait créé un « choc olfactif » : ça ne ressemblait à rien de ce que j’avais pu sentir auparavant. Le visuel était hors du temps et le flacon semblable à une fiole à poison ☠…

 

En 1993, je tombe à nouveau sur un article qui attire mon attention. On y parle d’un « Palais Royal » à Paris dans lequel on trouverait un nouveau joyaux de la parfumerie : « Ambre Sultan« … son créateur : Serge LUTENS

 

 

Je trouvais le lieu absolument magnifique et le flacon que je découvrait revenait à des lignes pures sans le côté « tape à l’oeil » des parfums de l’époque… et oui : le « bling bling des année 80 n’étaient pas loin! 😅💎 C’était presque une parfumerie « à l’ancienne »…

Cette création du Palais Royal me semblait inaccessible : il n’y avait qu’un seul point de vente qui le distribuait sur Paris et aucun moyen pour moi à l’époque de le découvrir…

C’était la deuxième fois que je croisais le chemin de ce créateur et je trouvais son univers « à part » sans réussir à mettre de mots dessus… 🤔

À 14 ans, je décide de prendre mon courage à deux mains et d’envoyer un courrier au Palais Royal pour leur demander de la documentation sur Serge LUTENS. Je vous laisse imaginer la naïveté qui devait transpirer de ce courrier. Je venais d’un milieu modeste et pour être tout à fait honnête, je ne pensais pas du tout avoir de réponse : j’avais posté ma lettre comme on jette une bouteille à la mer 🌊 📩 🌊 en se disant qu’avec un peu de bol, elle irait s’échouer au bon endroit… 😂

 

Quelques jours après, en rentrant de l’école, ma maman me tendait un petit paquet postal avec mon nom écrit à la plume 🖋… C’était le Palais Royal qui répondait au « petit collégien de province » que j’étais et qui avait eu la gentillesse de me faire parvenir des concrètes de parfums (petite capsule de cire parfumée) afin que je puisse découvrir le fameux parfum « Ambre Sultan »… 🤗

 

Ça peut paraitre idiot mais j’étais attiré par ses création et j’avais l’impression qu’avec ce cadeau qu’il me faisait : lui aussi s’intéressait un peu à moi… ☺

C’était en 1993, et j’étais à mille lieux de me dire que 8 ans après… nos destins allaient se lier…

Je reste persuadé qu’il n’y a pas de hasard dans la vie et que les rencontres se font quand les doivent se faire…

J’essayerai dans mes futurs articles de vous plonger vous aussi dans cet univers qui m’a fait chavirer quand j’avais 13 ans…

Je ferai un article « Portrait » pour vous présenter l’homme et son parcours atypique puis une « Introduction » pour vous parler plus du concept unique de création de l’artiste 😉.

Enfin nous aborderons les créations olfactives et leurs univers hors du commun…

Si comme moi il y a 25 ans, cet article vous donne envie d’en savoir plus : restez connectés! 😉📱💻

 

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.